Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2012

Les Beaux Quartiers : une évolution urbanistique à deux vitesses

Détrompez-vous je ne vais pas parler du roman de Louis Aragon mais plutôt des quartiers qui forment la «Ceinture Rouge» de Tunis. Ces quartiers sont à la fois des poudrières qui n’attendent qu’une chiquenaude pour exploser et des cloaques ne renfermant que des morts-vivants.

Un plan Marshall est plus que nécessaire pour désamorcer ces bombes à retardement et pour que ces quartiers deviennent aussi des cités résidentielles à part entières avec leurs espaces verts, leurs services publics, leurs rues verdoyantes,… Pour que ces quartiers n’aient rien à envier aux autres quartiers où on vit mieux.

N'oublions surtout pas que la dictature ne s'est effondrée que lorsque ces "Beaux quartiers" se sont soulevés contre l'injustice... Celui qui saura mettre en place une réforme urbanistique pertinente aura pour longtemps le dernier mot lors des élections locales dans le Grand Tunis....

13/07/2012

Les 3 mensonges du congrès d’Ennahdha

En suivant la première journée du congrès du mouvement «Ennahdha» trois grands mensonges apparaissent même aux novices en politique (d’ailleurs, j’en fais partie)

1.       Plus de 1000 congressistes, plus de 10000 participants, plus de 200 invités étrangers, la location depuis des semaines du palais des foires du Kram et son équipement par le NEC le plus ultras des moyens de communication et de sécurité… Toutes ces dépenses que j’estime à plusieurs millions de dinars ne peuvent pas être levées uniquement sur fonds propres

2.       Le dogmatisme et le despotisme caractérisent encore la ligne idéologique de ce parti qui se prononce aussi démocrate que le RCD. La présence d’un candidat unique à sa propre succession à la tête de ce mouvement me rappelle les pratiques démocratiques du PSD et le RCD

3.       La présence au sein de ce congrès de figures «islamistes» que je situe à la droite d’Aymen Dhawahri infirme toute ressemblance à l’AKP turc qu’on veut à tort l’attribuer à Ennahdha…

 Le peuple ne sera plus dupe…

 

10/07/2009

Les Beaux Quartiers de Tunis

Détrompez vous, ce n’est pas une parodie du roman d’Aragon. C’est bel et bien une énumération des quartiers de Tunis où il fait bon d’y vivre, où le citoyen dispose de tous les services publics : sécurité, chaussées larges, trottoirs bien entretenu, absence de nuisibles, présence d’un parc de loisir, un chômage inexistant,… Les gens sont très polis et se respectent mutuellement…

Bon j’arrête, je suis en train de rêver vue la liste que je vais énumérer et qui est loin d’être exhaustive : Cité Ettadhamen, Cité Pakistan (Denden), Chabbaou, Guerrich, Saida, Ras Tabia, Borj Louzir, Nkhilet, Yasminet, Jbel Lahmar, Cité el Bassatine, Sidi Hsine, Fouchana, M’hamdia, 5 décembre, cité Ibn Sina, Cité Ezzahrouni, Oued Guériana, Cité Khaled Ibn Walid, Cité Bou Mia (one hundred), Cités Ezzouhour, …

Certes un projet présidentiel a permis de réaménager plusieurs cités pour permettre des conditions de vie décentes mais beaucoup reste à faire surtout la mise en place d’une politique d’urbanisation permettant de garantir avant tout aménagement d’un lotissement les conditions nécessaires pour l’épanouissement des futurs résidents chaussée larges, trottoirs verdoyant et bien entretenus, parc de loisir, services publics de proximité,...)

J’espère être là le jour où ces quartiers deviennent aussi des « résidentiels »…

30/01/2009

Ma semaine Paulo Coelho : Sur la jalousie

"A onze ans, Anita alla se plaindre à sa mère. « Je n’arrive pas à me faire des amies. Comme je suis très jalouse, elles s’éloignent. «  La mère était en train de s’occuper de petits poussins qui venaient de naître, et Anita en prit un, qui immédiatement tenta de s’enfuir. Plus la petite le serrait dans sa main, plus le petit poussin se débattait.

La mère commenta : « Essaie de l’attraper doucement. » Anita obéit. Elle ouvrit les mains, et le petit poussin cessa de se débattre. Elle commença à le caresser et il se blottit entre ses doigts. « Les êtres humains aussi sont comme ça, di la mère. Si tu veux les attraper à tout prix, ils s’échappent. Mais si tu es douce avec eux, ils resteront toujours à tes côtés.»"

Paulo Coelho, Extrait du magazine « femme actuelle » n°1222