Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2016

Ce qu’on doit retenir des tunisiens et de la Tunisie (En réponse à l'article du journal "Le Figaro" : "La Tunisie, ce vivier du terrorisme mondial" du 23/12/16

Au vue de la conjoncture actuelle, il est de mon devoir de m’excuser auprès du Monde entier et il est de mon devoir de revivifier l’image ternie de la Tunisie.

La Tunisie n’est pas une mère nourricière, ni un terreau fertile pour les terroristes et pour le terrorisme.

Ce qu’on doit retenir de la Tunisie sont ses 10000 ans d’Histoire qui ont contribué à façonné brillamment le Monde depuis l’antiquité.

La Tunisie, c’est la civilisation Capsienne du néolithique et de la protohistoire.

La Tunisie, c’est la civilisation numide avec ses troglodytes isothermes, avec ses agriculteurs, ses chasseurs, ses dresseurs du cheval barbe, et ses mets succulents.

La Tunisie, c’est la République de Carthage et sa constitution, pionnière des cités antiques de toute la méditerranée, sans oublier Magon et son traité de l’agronomie qui ont façonné la carte agricole jusqu’à nos jour de la Tunisie et du pourtour méditerranéen.

La Tunisie, c’est la République de Carthage avec ses explorateurs qui sont arrivés jusqu’au Golfe de Guinée et leur découverte des Amériques avant les vikings, les arabes et les génois est défendue dans certaines thèses de l’Histoire.

La Tunisie, c’est la Synagogue de Ghriba qui a été le berceau du judaïsme Sépharade après la destruction du premier temple de Jérusalem en 586 av. J.-C. et qui a donné une pléthore d’érudits de la religion hébraïque.

La Tunisie, c’est la République de Carthage qui a donné le plus illustre stratagème de l’antiquité Hannibal Barca.

La Tunisie, c’est la province romaine d’Africa qui a donné son nom à tout un continent et qui était le grenier de Rome bien qu’elle hébergeait à l’époque entre 7 et 8 millions d’habitants. La Tunisie, c’est la province romaine qui a donné au Christianisme Saint-Augustin, et à l’empire Septime Sévères qui n’est que le plus illustre d’une pléthore de consuls et d’empereurs romano-africain.

La Tunisie, c’est Kairouan, première ville arabo-musulmane de l’Afrique du Nord, et la destination de tous ceux qui étaient désireux d’apprendre les valeurs humanistes de l’Islam.

La Tunisie, c’est Kairouan qui a propagé ses succursales théologiques dans tout le Maghreb, l’Andalousie et l’Afrique Subsaharienne.

La Tunisie, c’est Ibn Khaldoun qui a été le fondateur de la sociologie et est celui qui a inspiré Auguste Comte. La Tunisie, c’est Ibn Chabbat le plus illustre des hydrauliciens du moyen âge et dont le système d’irrigation dans les oasis est toujours d’actualité.

La Tunisie, c’est Ahmed Bey premier souverain arabo-musulman à se rendre en France, à abolir l’esclavagisme, à mettre en place une monarchie constitutionnelle et à constituer une école polytechnique. La Tunisie, c’est la terre d’accueil de tous les révolutionnaires d’Europe de Garibaldi, les Russes Blancs de Poudouchkine et les rescapés des Brigades Internationales après la guerre civile espagnole.

La Tunisie, c’est le 4è Régiment de Tirailleurs Tunisiens. Ces tirailleurs qui ont contribué activement dans la libération de l’Europe du Sud. Ces tirailleurs qui ont écrit avec leur sang à Verdun et à Monte Cassino les plus belles pages de l’Histoire de la lutte contre le fascisme et le nazisme.

La Tunisie, c’est Habib Bourguiba, Farhat Hached, Mahmoud Materi, Béhi Ladghem, Salah Ben Youssef, Hédi Chaker, Taieb Méhiri, Mondher Ben Ammar, Taher Chénik, Albert Bessis, André Barouch, André Cohen Hadria,… pères fondateurs de la Nation Tunisienne, de l’indépendance, libérateurs de la femme et de l’Etat Tunisien moderne.

La Tunisie, c’est Habib Bourguiba qui s’il a été écouté en 1964 par les palestiniens et leurs « tuteurs », le sort du moyen orient aurait été différent de celui qu’on connait aujourd’hui.

La Tunisie, c’est Young Perez, David Bellaich (Champions mondiaux de boxe anglaise), Mohamed Gammoudi, Habib Galhia, Oussama Melloula, Habiba Ghéribi, Oussama Oueslati, Féthi Missaoui, Ines Boubakri, Marwa Amri (Champions olympiques).

La Tunisie, c’est l’amour et la joie de vivre chantés par Habiba Messika, Khémaies Tarnen, Cheikh El Ifrit, Hédi Jouini, Raoul Journou, Sadok Thraya, Albert Perez, Mohamed Jamoussi, Maurice Mimoun, Ali Riahi, Oulaya, Hassiba Rochdi,…

La Tunisie, c’est le soleil et le beau peints par les peintres de l’Ecole de Tunis : Moses Levy, Jules Lelouche, Antonio Corpora, Yahia Turki, Zoubeir Turki, Ammar Farhat, Safia Farhat, Abdelaziz Gorgi, Edgar Naccache, Ali Bellagha,…

La Tunisie, c’est la vie interprétée par Abou Kacem Chebbi, Claudia Cardinale, Ali Ben Ayed, Hichem Rostom, Moncef Souissi, Abdelkader Mekded, Habiba Msika, Nouri Bouzid, Abdellatif Khechich, Tarek Ben Ammar, Michel Boujenah, Elie Kakou, Cyril Hanouna… La Tunisie, c’est le raffinement créé par Loris Azzaro, Max Azria, Ezzzddine Alaia, Hédi Slimane,…

La Tunisie, c’est la pensée produite par Mohamed Taher et Mohamed Fadhel Ben AZcour, Taher Hadded, Youssef Seddik, Hichem Djaiet, Mustapha Fersi, Midani Ben Salah, Mohamed Laaroussi Métoui, Mohamed Mzali, Hend Azzouz, Jamila Mejri,…

La Tunisie, c’est le printemps arabe dont on cueillera tôt ou tard les fruits…

La Tunisie a façonné, façonne et façonnera encore brillamment le Monde…

Vive la Tunisie

Les commentaires sont fermés.