Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2014

La vérité sur le président consensuel selon Ennahdha...

les-cons.pngNul ne doute qu’Ennahdha (sauf imprévu) sera accréditée de 20 à 25% lors des prochaines élections législatives. Avec ces taux, un candidat présenté par Ennahdha passera de facto le premier tour des élections présidentielles.

Cependant, lors du 2è tour, le candidat d’Ennahdha n’aura jamais la magistrature suprême vu que son adversaire aura 70% des voix. Ce camouflet, la confrérie ne pourrait le supporter vu que l’échec serait fort probablement la double perte des deux tête de l’exécutif.

Or, en l’absence d’un candidat Ennahdha lors des élections présidentielles, la confrérie pourra monnayer ses 20 à 25% des voix avec l’un des deux protagonistes lors du second tour pour imposer une vision de la politique étrangère, s’assurer la neutralité de l’armée et entraver la politique gouvernementale si le futur premier ministre ne sera pas du goût de la confrérie…

Consensus ou manœuvre politique machiavélique? A vous d’en juger… 

 

P.S. : c'est une note qui a été publiée le 30/09/14, mais qui reste d'actualité

16:10 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ennahdha, tunisie, elections