Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2013

Qui demandera des comptes à la Troika?

La Troika a pêché, la Troika a ruiné le pays, la Troika a favorisé le terrorisme, la Troika a favorisé la contrebande et l'économie parallèle, la Troika a accentué la paupérisation de la population... Bref, il est de notoriété publique que les 24 derniers mois des 2 gouvernements de la Troika ont été un fiasco total. Et il ne s'agit pas uniquement de gouvernance désastreuse.

Verrions nous dans les prochaines semaines un groupe d'avocats ou des associations de la société civile porter plainte contre les gouvernants des 24 derniers mois et demander des réparations pour les préjudices subis?

Des assassinats politiques ont été commis et que certains qualifient les secrets qui rôdent autour de "raison d'Etat", et je crois que le peuple tunisien exige de connaître ces "raisons d'Etat".

Des terroristes notoires ont été hébergés, protégés, et sauvés in extrémis par des pseudos-hommes d'Etat, et le peuple tunisien est curieux de savoir le degrés de complaisance entre des hauts responsables de l'Etat, le terrorisme naissant de l'époque et le terrorisme résiduel que les quelques braves qui nous restent le traquent comme on traque des spectres d'une autre époque.

Ce qui se passe à Chaâmbi me fait penser qu'il se situe plutôt à la frontière vietnamo-cambodgienne plutôt qu'en Afrique du Nord et j'ai l'impression que je relis les récits des vétérans de l'offensive du Têth (mais en version islamiste). Le peuple tunisien demande ce qui se passe réellement à Chaâmbi.

On a vu l'émergence d'une nouvelle classe de riches, héritiers supposés des Trapatoni (ou Trabelsi) mais cette fois ci avec une barbe et une marque frontale de prière. Comment s'est faite cette transition tranquille de banditisme?

Les commentaires sont fermés.