Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2012

«A quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur ; l’inhumanité de fermeté et la fourberie d’esprit»

J’ai envie de gerber lorsque des agents d’une police censée devenir républicaine se comportent comme des SS

J’ai envie de gerber lorsque leur ministre (torturé à outrance sous la dictature) justifie l’utilisation abusive de balles à fragmentation

J’ai envie de gerber lorsque le chef du gouvernement nous sort encore une fois la théorie du complot

J’ai envie de gerber lorsque ce même chef de gouvernement nous parle encore d’une révolution qui n’a jamais existé et dont il s’attribue la paternité

J’ai envie de gerber lorsqu’un ministre accuse les média d’attiser les hostilités en rapportant les faits

J’ai envie de gerber lorsque le gouverneur décrié parle de pierres et de caillasses importées

J’ai envie de gerber lorsque le Président de la république et le président de l’ANC ne condamnent pas haut et fort cette violence et la gestion désastreuse des contestations de Séliana

Et comme a dit Jean de La Bruyère : "Aquelques-uns l'arrogance tient de grandeur ; l'inhumanité de fermété et la fourberie d'esprit".

Les commentaires sont fermés.