Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2012

La bouteille à moitié vide et à moitié vide….

Je suis d’un tempérament optimiste, mais le maintien de cet optimisme devient de plus en plus difficile depuis le 23/10/11. Et pour cause.

On parle de progrès mais on ne fait que régresser, on parle de modernité mais je ne vois que des comportements vestimentaires moyen âgeuses, on parle de croissance mais je ne vois que l’inflation et le chômage, on parle de bonne gouvernance mais je vois que l’argent du contribuable finance plus les associations wahhabites que des institutions de santé publique, on parle de sécurité mais je ne vois que des agressions et des meurtres sans châtiments, on parle de promotion de la démocratie mais je ne vois que des pratiques dictatoriales, on parle de liberté d’expression mais je ne vois que des schizophrènes pédophiles….

Y aurait-il quelqu’un qui voit la moitié pleine de la bouteille?

Commentaires

On parle aussi de "réussite" du pèlerinage tunisien à un niveau officiel du ministère de tutelle et ce dés la veille d'Arafa. Notamment du privilège des 8 martyrs tunisiens ayant péris en terre sainte.

Une hypothétique explication du Messire Samir Dilou:

"Ces contradictions relèvent peut-être de l'aspect quantique des réalisations gouvernementales de notre cher pays ! En effet selon la célèbre théorie contre-intuitive de la mécanique quantique, une particule (plus petit élément constitutif de la matière) peut exister dans une infinité d'états simultanément ! Autrement dit la moitié vide (macroscopiquement parlant) de la bouteille pourrait en réalité être pleine (à une échelle microscopique) et vice-versa ... Dans ce sens il est peut-être temps que les agences de notation (telles Standard&Poors) soumettent la situation en Tunisie à une observation sous microscope à effet tunnel :)"

Ceci dit que dieu *bannisse* notre gouvernement à tout jamais !

Écrit par : un-pistolero | 31/10/2012

Les commentaires sont fermés.