Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2012

Les 3 mensonges du congrès d’Ennahdha

En suivant la première journée du congrès du mouvement «Ennahdha» trois grands mensonges apparaissent même aux novices en politique (d’ailleurs, j’en fais partie)

1.       Plus de 1000 congressistes, plus de 10000 participants, plus de 200 invités étrangers, la location depuis des semaines du palais des foires du Kram et son équipement par le NEC le plus ultras des moyens de communication et de sécurité… Toutes ces dépenses que j’estime à plusieurs millions de dinars ne peuvent pas être levées uniquement sur fonds propres

2.       Le dogmatisme et le despotisme caractérisent encore la ligne idéologique de ce parti qui se prononce aussi démocrate que le RCD. La présence d’un candidat unique à sa propre succession à la tête de ce mouvement me rappelle les pratiques démocratiques du PSD et le RCD

3.       La présence au sein de ce congrès de figures «islamistes» que je situe à la droite d’Aymen Dhawahri infirme toute ressemblance à l’AKP turc qu’on veut à tort l’attribuer à Ennahdha…

 Le peuple ne sera plus dupe…

 

Les commentaires sont fermés.