Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2012

Je veux que ce gouvernement réussisse sa mission mais,…

Je veux que ce gouvernement réussisse sa mission parce qu’en partie de l’avenir du pays dépend de cette réussite. Mais le dilemme c’est que ce gouvernement est en train de se faire du tort et de pêche par excès.

Je m’attendais comme la majorité des tunisiens que ce gouvernement nous communique dès sa prise de fonction une feuille de route précisant les plans d’action pour renflouer les caisses de l’Etat, pour contrôler l’inflation, pour endiguer le chômage, pour éradiquer la criminalité grandissante, pour élire de nouveaux conseils municipaux, pour la sauvegarde des libertés…

Etonnement, l’attitude de ce gouvernement quant à ces chantiers s’est caractérisée par un laxisme excessif. Pis encore, ce gouvernement, supplié dans son entreprise par le parti Ennahdha, a tout fait pour détourner l’opinion publique par des activités ou des prises de position dangereuses à moyens terme car ils tendent vers une bipolarisation de la société et dans la conjoncture actuelle toute bipolarisation risque de nous mettre sur la pente très glissante de la confrontation qui pourrait devenir armée.

Je crois qu’il est temps que le gouvernement s’attelle à ses tâches : i) qu’il nous communique sa feuille de route ii) et qu’il nous fixe la date des prochaines échéances électorales. D’autre part, il est temps que les élus de l’ANC commencent la rédaction de la constitution car dans quelques mois il est fort probable que le contribuable tunisien ne pourra plus se permettre le luxe de leur payer leur coût quotidien de 80 000 Dt

Les commentaires sont fermés.