Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2011

Les Quatorze Orientations du PDP (2) : Emploi, Condition de la femme, Logements sociaux et Agriculture

 

tunisie,pdp,démocratie,néjib chebbi,maya jribi,programme électoral

6-Créer 85 000 à 90 000 emplois par an, réduire le chômage à moins de 12% ; faire passer progressivement le taux d’activité des femmes de 25% à 30% en 5-6 ans. Ces améliorations majeures s’appuieront sur deux piliers : le premier concerne le renforcement du rôle de l’Etat dans l’action sociale et la promotion de la micro-entreprise ; le second est lié à l’incitation plus accrue aux investissements privés, intérieurs et extérieurs.

7-La promotion de la femme. Le PDP s’appuie sur toutes les capacités et lesvolontés féminines pourmener à bien le combat pour le progrès et la démocratie. Il s’engage à :

-promouvoir l’égalité entre la femme et l’homme.

-lutter contre les discriminations salariales et promotionnelles faites aux femmes et favoriser l’accés des femmes aux postes de responsabilités administratives et politiques.

-renforcer les lois contre les violences faites aux femmes.

-assister les femmes nécessiteuses ou dépendantes en matière de soins et d’aide à l’emploi et au logement.

8-Construire 100 000 logements sociaux en 5 ans. Sur une moyenne annuelle de 65 000, les logements sociaux représentent à peine 15%. L’objectif du PDP est de doubler ce nombre au moyen d’aun appui accru aux moyens d’accés à la propriété : baisse des taux d’intérêt appliqués aux « prêts logement sociaux » ; incitations aux promoteurs des logements sociaux ; aides à l’auto construction ; réhabilitation et rénovation. Ces actions doivent être appuyées par la réalisation d’équipements d’accompagnement (éducation, santé, culture, sport,…)

Une nouvelle politique agricole. Notre agriculture a un rôle social majeur ; elle assure 12% du PIB et emploie plus de 20% de la main d’œuvre ; Le PDP propose une refonte de la stratégie agricole favorisant le développement régional et l’éradication de la pauvreté. Cette stratégie s’appuie sur deux axes. Le premier concerne le développement d’une agriculture à haute valeur ajoutée et à forte productivité autour de filières compétitives. Le second se base sur un accompagnement solidaire de la petite agriculture à travers un meilleur accès au crédit, des aides multiformes et une réforme foncière pour les terres collectives dans un objectif de mise en valeur.

Les commentaires sont fermés.