Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2009

Maris infidèles (3)

Le père de mon ami est un père exemplaire, libéral et dépourvu de toute forme de despotisme. Il discute beaucoup avec ses enfants et les recadre régulièrement afin qu’ils ne dévient pas. Pour lui deux priorités existent dans la vie : Le libre arbitre et les diplômes…

Cependant, ce père de famille qui rentre à l’heure à la maison, qui ne passe jamais la nuit loin de sa famille, qui préfère s’enivrer à la maison au lieu de rencontrer ses potes dans les bars trouve le temps et les moyens pour tromper plus d’une fois sa femme. Et c’est mon ami qui a découvert l’adultère de son père. Voici son récit :

"Mon père rentre rarement déjeuner à la maison. Il profite de la pause de déjeuner pour manger un sandwich dans son bureau. Un jour, j’ai eu un besoin urgent d’argent et je me suis retrouvé par hasard prés de son bureau. Je décidai de passer le voir afin que je règle mon affaire dans la journée. Personne ne surveillait la porte d’entrée de l’immeuble et l’accueil était vide.

Je montai les escaliers tout en espérant trouver mon père dans son bureau. En tournant la poignée de la porte je la trouvai fermée. Je m’apprêtai à partir et je pris la direction des escaliers quand j’entendis la porte du bureau s’ouvrir, j’entendis des rires et des voix qui s’approchèrent de moi. Je fis semblant de remonter les escaliers et je trouvai face à face avec mon père et sa collègue de travail.

J’ai dû maitriser mes émotions pour ne rien montrer de ma colère et de ma douleur. Certes, tu me diras qu’il n’y a aucune preuve de l’adultère de mon père et personnellement ma persuasion de cet adultère n’est venue que quelques temps après lorsque j’ai pu rassembler plusieurs pièces du puzzle mettant en évidence cet adultère.

La première pièce m’a été fournie par mon père quelque temps avant ma découverte quand un jour je discutais avec lui des femmes qui se marient avec des hommes qui sont leurs aînés de plus de 20 ans. Mon père était contre ce type de mariage. Il était évident pour lui que l’infidélité physique de la part de ses femmes n’était qu’une question de temps. Il m’avait énuméré quelques exemples dont celui de la fameuse collègue découverte en sa compagnie.

La deuxième pièce m’a été fournie par sa collègue quelque temps après ma découverte. Cette collègue qui était gentille avec moi chaque fois que je rendis visite à mon père au bureau devenait subitement acariâtre en me voyant. Elle ne demandait plus des nouvelles de ma mère et de mes frères. Et elle ne me gratifiait plus avec des petits cadeaux. J’avais compris que mon père ne l’honorait plus.

Depuis ma découverte dont j’ai gardée le secret pendant plusieurs années une question ne cesse de me hanter : était-ce l’unique aventure extraconjugale de mon père? Pourrait-il un jour justifier son forfait si je lui révélais ce que je savais? Parfois même, je me retrouve en train d’excuser son adultère lorsque j’ai été moi-même victime d’une tentation d’infidélité…"

Commentaires

bonjour ovide,

stp, peux tu me conseiller des livres à lire ? je vois qu'on a les mêmes gouts et je ne veux pas rater le plaisir de lire des bons ouvrages ...
j'ai noté mon mail;

merci infiniment

Écrit par : venus | 31/08/2009

Les commentaires sont fermés.