Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2009

Les Jardins du Denden

"Les Jardins du Denden" est un projet municipal qui vise à régénérer une touche de verdure autour des anciens palais beylicaux du Denden en créant des parcs ou des parcours de santé. C’est une initiative louable surtout qu’elle permet de déterrer des trésors architecturaux qui ont perdu malheureusement de leur attrait.

Cependant, la réalisation de ce projet renferme quelques défaillances dont la responsabilité incombe en partie à la municipalité mais en grande partie au manque du civisme des citoyens limitrophes de ces parcours et surtout le parcours juxtaposant le palais de Lella Jnaina (ou le palais de Zarrouk).

La municipalité aurait dû dans un premier temps bâtir une clôture pour pouvoir aménager convenablement ce parcours (allée, aires de jeux, plantation d’arbres) et n’ouvrir ce parc qu’après une période d’au moins deux ans ‘comme ça a été le cas pour le parc japonais de Montplaisir) afin d’éviter le vandalisme pratiqué par certains. J’ai pu voir des gens amener spécialement des troupeaux de brebis et de chèvres pour paître dans ce parcours, des gens qui déversent leurs déchets ménagers dans les allées du parcours.

Il n’est pas encore trop tard et je crois qu’il n’est pas encore trop tard pour que la municipalité du Denden daigne construire une clôture et aménager convenablement les quelques hectares qui redonneront à la cité l’aspect agréable d’antan.

En effet, ceux qui connaissent l’Histoire du triangle Bardo, Denden, Manouba m’accorderont ma certitude que si ce triangle avait été en Europe il n’aurait rien à envier à Versailles. Ces trois localités renferment pas mois de 50 palais beylicaux avec leurs vergers, leurs belvédères, leurs cours d’eaux (ou étang) . Mais malheureusement à l’aube de l’indépendance la haine déchaînée contre la dynastie Husseinites a été déversée, parmi d’autres, sur ces palais en les transformant en prisons, en casernes, en asiles psychiatriques, en maison de retraite,…

Ceux qui veulent avoir plus de détails je leur recommande le manuscrit de la Thèse de Doctorat du Dr. Mongi Bousnina qui détaille l’histoire de chacun de ses palais.

Les commentaires sont fermés.