Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2009

Les égards d'une femme tunisienne pour une autre femme tunisienne

Un étonnant paradoxe qui ressort de cette discussion entre un fils nouvellement divorcé et sa mère.


-Inchallah farhtek...

-Non maman, ça y est, je n’ai plus besoin d’une épouse dans ma vie. J’ai essayé le mariage, j’ai assuré une descendance, pourquoi voudrais-tu que je me renferme encore une fois dans la prison du mariage? Maintenant, je vais vraiment vivre ma vie et papillonner à ma guise.

-Tu as raison mon fils, elles sont toutes des salopes et ne méritent que ça…

Elle est raisonnable la maman. Sa belle mère lui témoignait-elle aussi les mêmes égards ?

Commentaires

Ce qui m'intrigue encor plus c'est le changement radical de cap d'une seconde à l'autre, parce que si elle pensait que toutes les femmes sont salopes pourquoi désire-t-elle remarier son fils! Encore une absurdité féminine :)

Écrit par : Anais | 23/07/2009

@Anais :
c'est peut être l'amour maternel qui rend aveugle et qui tend à satisfaire les désirata d'un fils même au prix d'un flagrante contradiction. Elle pensait peut être rendre son fils heureux en lui souhaitant d'oublier le passé et de refaire sa vie sur des bases plus solides. En voyant la position de son fils elle l'a adopté pour lui faire certainement plaisir. Mais bon, rien n'excuse une telle attitude :)

Écrit par : Ovide | 23/07/2009

Une fois suffit, c'est sûr. Quant au raisonnement de cette femme, il n'engage qu'elle mais il aussi vrai que (comme je le dis souvent) la femme peut être le pire ennemi de la femme !

Écrit par : Mad Djerba | 23/07/2009

comment voulez vous que les hommes respectent les femmes si elle mêmes ne se respectent pas entre elles?

Écrit par : tb509 | 24/07/2009

Les commentaires sont fermés.